Parlons des sept merveilles du monde antique !

des sept merveilles du monde

Très souvent on entend parler des 7 Merveilles du monde antique sans toutefois parvenir à les citer toutes. Alors qui sont-elles et tout d’abord pourquoi en compte-t-on sept? Il faut savoir que pour les peuples de l’Antiquité, le chiffre sept jouait un rôle exceptionnel et avait une signification particulière.

Par exemple, les Babyloniens ne connaissaient que sept planètes et ils divisaient le cycle de la lune en sept phases, ce qui a donné la semaine de sept jours. Quant à la Bible, ne nous enseigne-t-elle pas que la création du monde s’est également faite en sept jours, qu’aux sept vaches maigres succèdent les sept vaches grasses et qu’il faut se garder des sept péchés capitaux?
L’attraction du chiffre sept sur les foules fut donc si grande que les hommes, soucieux de grouper les plus remarquables réalisations architecturales de leur temps, désignèrent sept édifices dont les dimensions, la richesse et l’harmonie des formes faisaient l’admiration générale. C’est un ingénieur byzantin, Philon, qui fut le premier à en répertorier la liste dans un manuscrit grec intitulé: Péri tôn hépta théamatôn. Ces œuvres monumentales se situent en Grèce, au nord de l’Afrique et en Asie mineure. Leur date de construction varie entre 2800 av. JC pour les pyramides de Khéops, et 280 av. JC pour le phare d’Alexandrie. La première la grande pyramide de Khéops est la seule des 7 merveilles qui ait défié le temps. Située sur le site de Gizeh en Egypte, elle avait été construite comme tombeau pour le roi Khéops. Les jardins suspendus de Sémiramis à Babylone  sont situés en Irak et ont été construits par le roi Nabuchodonosor en l’honneur de sa femme. Le temple d’Artémis à Ephèse a été érigé en l’honneur de la déesse Artémis, protectrice de la terre. Il  se situait en Turquie dans l’ancienne ville d’Ephèse. La statue de Zeus à Olympie représente la statue du dieu en l’honneur duquel les jeux olympiques ont été créés. Cette statue se trouvait jadis à Olympie en Grèce. Le mausolée d’Halicarnasse construit lorsque  Mausole, roi d’Asie Mineure, décida de se faire construire un tombeau immense à Halicarnasse sur la Côte turque. Le colosse de Rhodes, cette statue d’Hélios en bronze, haute de 32 mètres, à l’entrée du golfe de Rhodes, commémorait la victoire des Rhodiens sur Démétrios Poliocrète (304). Le phare d’Alexandrie qui se trouve dans la ville d’Alexandrie en Egypte, cité construite par Alexandre le Grand.